Pourquoi WhatsApp fait planter les smartphones Android ?

Technologie
Publié le 15/05/2018

Beaucoup d'utilisateurs de WhatsApp également propriétaires de téléphones Android l'ont sans doute remarqué, depuis quelque temps, l'application de messagerie plante régulièrement et son utilisation devient compliquée. Pire encore, ce bug semble pouvoir planter le smartphone tout entier et forcer son redémarrage. WhatsApp n'a pas encore communiqué sur la question et les utilisateurs attendent avec impatience des explications et une mise à jour de l'application.

Comment fonctionne ce crash ?

Le fonctionnement de ce bug n'est pas banal puisqu'il ne se déclenche pas à la simple réception du message, mais quand l'utilisateur interagit avec le message reçu, plus précisément lorsqu'il appuie dessus. Beaucoup d'utilisateurs ont donc du mal à d'identifier la source du problème parce qu'ils n'appuient pas sur le texte consciemment mais seulement pour faire défiler le contenu de la conversation.

En réalité, ce crash est simplement dû au contenu du message et au sens de lecture de celui-ci. Si vous mélangez des caractères appartenant à des langues dont le sens de lecture n'est pas le même, comme le français qui se lit de gauche à droite et l'arabe qui se lit de droite à gauche, cela provoquera le crash de l'application et du téléphone.

Pourquoi ce crash a-t-il lieu ?

Ce crash de l'application et du téléphone intervient parce que le caractère de contrôle, cet élément du code HTML de l'application qui détermine le sens de lecture et d'écriture, va alors être répété des dizaines de fois et faire perdre la tête à l'application.

Ce crash est uniquement lié au contenu textuel de vos messages. Inutile donc d'arrêter d'envoyer des photos ou de réduire la taille d'une vidéo avant de l'envoyer. C'est d'ailleurs la nature textuelle de ce crash qui pose problème, notamment parce qu'elle entre en compte dès que l'on envoie des émojis.

Effectivement, le sens de lecture des émojis varie d'un émoji à l'autre et n'est que rarement le même que la langue employée dans le même message. De plus, les émojis sont massivement utilisés sur WhatsApp et le crash concerne donc des centaines de milliers d'utilisateurs.

Une expérience qui se répète

Ce bug de l'application WhatsApp ressemble énormément à un problème que l'application avait rencontré il y a quelque temps dans sa version pour iPhone. Comme pour les smartphones Android, la variation des sens de lecture entraînait le crash de l'application et celui du téléphone.

Espérons alors que WhatsApp se servira de cette précédente expérience pour résoudre le problème rapidement et proposer une mise à jour dans les jours prochains.