S’épanouir même avec un handicap grâce à l‘handisport 

Sport
Publié le 31/08/2017

Le sport permet de se sentir bien dans sa peau et de rester en bonne santé. Ceci est valable aussi bien pour les valides que les personnes en situation de handicap. L’handisport est peu connu et pas assez médiatisé. A travers ce dossier, vous allez faire meilleure connaissance avec cette discipline sportive.

Le handisport, d’activité de loisir à sport de compétition

Le handisport est réservé aux personnes déficientes sur le plan physique et sensoriel. Les règles de sport ont été adaptées à ces handicaps. Le sport adapté, quant à lui concerne les personnes présentant un handicap mental. A l’origine, le handisport servait de moyen de rééducation pour, par exemple, les blessés de la 2ème guerre mondiale, devenus paraplégiques. A cet effet, le netball, le basket ball sur fauteuil roulant, ainsi que le tir à l’arc figurent parmi les premières disciplines de l’handisport. Avec la naissance des Jeux paralympiques en 1960, l’handisport passe d’une activité de loisir à un sport de compétition.

Les disciplines diversifiées du handisport

De nos jours, dans les pays européens de nombreuses disciplines handisport sont pratiquées en été et en hiver. Athlétisme, paratriathlon, escalade, escrime et danse en fauteuil roulant font partie des disciplines individuelles. Les sports collectifs sont le football, basket, rugby en fauteuil roulant et volley assis. Pour les malvoyants, le goal ball, football à 5 et torball se jouent avec des ballons sonores. Le judo et le karaté les sports de combat du handisport. En hiver, les athlètes en situation de handicap physique s’adonnent au ski alpin ou au hockey sur luge.

Le handisport, un moyen d’insertion sociale par excellence

Mais l’athlétisme reste le sport de référence en handisport. Des athlètes déficients physiques sont entrés dans la légende grâce à leurs exploits défiant les personnes valides. L’exemple d’Oscar Pistorius est souvent cité, car il est le premier athlète handisport à avoir participé aux Jeux Olympiques de 2012. Ceci a pu être possible grâce aux prothèses en titane et fibre de carbone qui permettent de courir très vite. L’handisport est devenu un moyen pour les personnes en situation de handicap d’être reconnues par leur potentiel et non seulement par leurs limites.